7 actions de mettre fin aux usines à chiots

Ne soyez pas dupes: la personne ou l’animalerie chez qui vous avez choisi d’acheter votre chiot pourrait soutenir la tristement célèbre industrie des usines à chiots.

Les usines à chiots sont des d’élevage à grande échelle qui élèvent des chiens dans des conditions horribles. Les animaux «reproducteurs» sont mis en cage et continuellement reproduits pendant des années, sans compagnie humaine et avec peu d’espoir de faire partie d’une famille. Lorsque leur fertilité diminue, les animaux reproducteurs peuvent être tués, abandonnés ou vendus à une autre usine. Le résultat de tout cet élevage? Des millions de chiots, dont beaucoup avec des problèmes de santé et de comportement difficiles à voir au moment de l’achat.

Voici sept actions que vous pouvez prendre pour faire une différence pour les chiens souffrant dans les usines à chiots:

 

1. ÉVITEZ D’ACHETER UN ANIMAL DANS UNE ANIMALERIE

Elles peuvent donner l’impression de savoir ce qu’elles font, mais derrière la façade conviviale des animaleries se cache souvent la triste réalité des usines à chiots. Il n’y a qu’un seul moyen sûr de lutter contre les opérations d’élevage de masse: ne les soutenez pas. Peu importe à quel point le chiot de l’animalerie est mignon, ne l’achetez pas. Vous avez peut-être l’impression de le «sauver», mais en réalité, vous libérez de l’espace pour un autre «produit» d’usine à chiots tout en soutenant et en encourageant une industrie basée sur les abus.

À moins que vous ne visitiez personnellement l’endroit où votre chiot est né et a grandi, et où vivent ses parents, il n’y a aucun moyen de savoir que votre chiot ne vient pas d’une usine à chiots, peu importe ce que vous dit un vendeur.

2. N’ACHETEZ PAS D’ANIMAUX EN LIGNE

Ne croyez pas tout ce que vous voyez en ligne ou dans les petites annonces, un monde de cruauté pourrait se cacher derrière cette jolie petite photo de chiot. Si vous pensez avoir trouvé l’éleveur parfait sur un site Web présentant des photos adorables, des affirmations comme quoi ils prennent soin de leur «bébés» et des promesses qu’ils vendent exclusivement à des «bonnes familles», soyez vigilants, ces sites sont parmi les plus récentes escroqueries que les usines à chiots exécutent. Il n’y a aucun moyen de savoir si vous faites affaire avec une usine à chiots en consultant simplement un site Web ou en parlant à quelqu’un au téléphone.

La vente en ligne et par le biais de petites annonces permet aux exploitants d’usines à chiots de supprimer les intermédiaires et de vendre directement aux consommateurs. C’est plus rentable et c’est un commerce qui n’est pas réglementé. N’oubliez pas que les usines à chiots hébergent leurs chiens dans des conditions déplorables et produisent des chiots pour une vente et une expédition rapides. Ne supportez pas cette cruauté, visitez toujours la maison et les installations de l’éleveur et rencontrez les deux parents du chiot avant de l’acheter. Mais mieux encore, optez pour l’adoption dans un refuge ou dans un organisme de sauvetage.

3. CHOISISSEZ L’ADOPTION

Les refuges et les organismes de sauvetage ont de nombreux chiens merveilleux disponibles pour adoption chaque jour. Que vous souhaitiez un chiot ou un chien plus mature, un chien de race pure, hybride ou un mélange unique en son genre, votre refuge a la meilleure sélection d’animaux qui soit. Et en optant pour l’adoption, vous sauverez une vie.

4. SOUTENEZ LES ANIMALERIES QUI NE VENDENT PAS D’ANIMAUX

Faites toujours vos emplettes dans les animaleries qui ont pris la décision éthique et humaine de ne pas vendre d’animaux. De nombreuses animaleries à travers le pays offrent toutes les fournitures et accessoires nécessaires pour vos animaux de compagnie sans profiter de la vente d’animaux provenant de sources douteuses.

5. CONTACTEZ VOS LÉGISLATEURS

Contactez vos représentants municipaux, provinciaux et fédéraux et faites-leur savoir que vous êtes préoccupé par le traitement inhumain des chiens dans les usines à chiots et que vous voulez que la question des usines à chiots soit une priorité. Demandez-leur de faire pression sur les autorités pour qu’elles appliquent les lois et les règlements sur le bien-être animal, avec de lourdes amendes et des sanctions pour les éleveurs qui ne respectent pas la loi.

6. SOUMETTEZ DES LETTRES D’OPINION

Écrire une lettre d’opinion pour votre journal local est un excellent moyen de faire connaître les usines à chiots. Écrivez votre propre version, une lettre courte et polie est la plus efficace.

7. FAITES PASSER LE MOT ET SENSIBILISEZ

Les usines à chiots existent parce qu’il y a une demande pour leur «produit». Malheureusement, la plupart des gens ne savent pas qu’ils encouragent les usines à chiots lorsqu’ils acquièrent un nouvel animal de compagnie. Informez les autres sur les usines à chiots et la connexion entre l’animalerie/Internet et les usines à chiots en utilisant les médias sociaux ou en parlant à vos amis et à votre famille.